Le chardonneret: une peinture reste dans des cendres

Le chardonneret

PG
13+

« Avant et après. Tout est avant et après. Entre les deux, il y a le tableau. »

~ Theo Decker

À 13 ans, Theo Decker voit sa mère pour la dernière fois alors qu’elle le quitte pour entrer dans une autre galerie du Metropolitan Museum of Art. Quelques secondes plus tard, un attentat à la bombe fait exploser des œuvres d’art inestimables… en plus de bouleverser la vie de Theo à tout jamais. Cette tragédie changera le cours de sa vie et lui fera vivre toute une gamme d’émotions : le deuil, la culpabilité, le pardon et même l’amour.

Lors des années mouvementées le menant à l’âge adulte, Theo s’accroche secrètement à un objet précieux – l’unique chose pouvant le relier à sa défunte mère – une toile inestimable représentant un petit oiseau enchaîné à son perchoir : Le Chardonneret.

Récit finement ciselé sur le passage à l’âge adulte, à la fois intime par ses émotions et grandiose par sa structure, « Le Chardonneret » est l’adaptation cinématographique du best-seller international du même titre de Donna Tartt. Le roman, lauréat du prix Pulitzer de la fiction 2014 et de la médaille d’excellence de la fiction Andrew Carnegie, a figuré plus de 30 semaines au palmarès des best-sellers du New York Times.

Réalisé par le lauréat des prix BAFTA John Crowley (« Brooklyn »), le film met en vedette une distribution multigénérationnelle menée par Ansel Elgort (« Baby le chauffeur ») dans le rôle de Theo Decker et la lauréate des Academy Award Nicole Kidman (« Les Heures », « Petits secrets, grands mensonges ») dans le rôle de Mme Barbour. Le film met aussi en vedette Oakes Fegley (« Peter et Elliott le dragon ») dans le rôle du jeune Theo, Aneurin Barnard (« Dunkerque ») dans celui de Boris, Finn Wolfhard (« Stranger Things », « ÇA ») dans celui du jeune Boris, avec Sarah Paulson (« Le Post », « American Crime Story ») qui interprète Xandra, Luke Wilson (« La Famille Tenenbaum ») qui tient le rôle de Larry et Jeffrey Wright (« Westworld » de HBO) dans celui de Hobie.

Genre: Drame