La Malédiction De La Llorona

Première au cinéma: 19 avril, 2019

La Llorona. La pleureuse. Un être effroyable, piégé entre ciel et enfer, résigné à un horrible destin scellé de sa propre main. La simple mention de son nom plonge le monde dans l’effroi depuis des générations.

Quand elle était en vie, elle a noyé ses enfants dans un accès de folle jalousie. Puis, dévastée par le chagrin, elle s’est jetée dans la rivière déchainée.

Désormais, ses pleurs sont éternels et létaux : tous ceux qui entendent son appel funèbre sont condamnés. Tapie dans l’ombre, La Llorona s’acharne sur les enfants, cherchant désespérément à remplacer les siens. Au fil des siècles, son désir prédateur s’est fait plus vorace et ses méthodes ont pris des tournures terrifiantes.

Dans les années 1970, à Los Angeles, La Llorona hante la nuit à la recherche d’enfants.

Ignorant l’avertissement inquiétant d’une mère troublée, soupçonnée de maltraitance, une travailleuse sociale et ses propres jeunes enfants sont propulsés dans un univers surnaturel cauchemardesque. Leur seul espoir de survivre à la furie démentielle de La Llorona, repose entre les mains d’un prêtre désabusé dont les pratiques mystiques peuvent repousser les forces du mal aux frontières de la peur et de la foi.

Prenez garde à son gémissement sinistre. Elle n’arrêtera devant rien pour vous entraîner dans les ténèbres.

Il n’y a aucune fin à ses tourments. Aucun repos pour son âme.

On ne peut pas échapper à la malédiction de La Llorona.

Le 19 avril 2019, la terrible légende mexicaine prend vie dans « La Malédiction de La Llorona » de New Line Cinema.

Le film est produit par Emile Gladstone, Gary Dauberman (« Ça » et la franchise « Annabelle ») et James Wan (l’univers de « La Conjuration »). Michael Chaves, lauréat d’un prix Shriekfest du meilleur très court métrage (« The Maiden ») en 2016, signe sa première réalisation.

Le film met en vedette Linda Cardellini (la série télé de Netflix « Bloodline », « Avengers : L’Ère d’Ultron »), Raymond Cruz (la série télé « Crimes majeurs »), Patricia Velasquez (la série télé « Elles », les films « La Momie ») et Marisol Ramirez (la série télé « NCIS : Los Angeles »). La distribution comprend également Sean Patrick Thomas (les films « Chez le barbier », « Halloween : La Résurrection »), Jaynee-Lynne Kinchen (« Im/mortel ») et le nouveau venu Roman Christou.

Chaves assure la réalisation à partir d’un scénario de Mikki Daughtry & Tobias Iaconis. L’équipe en coulisse rassemble le directeur de la photographie Michael Burgess, la conceptrice visuelle Melanie Jones, le monteur Peter Gvozdas et la conceptrice des costumes Megan Spatz. La musique est composée par Joseph Bishara (les films « Annabelle » et « La Conjuration »).

New Line Cinema présente une production Atomic Monster/Emile Gladstone, « La Malédiction de La Llorona ».

Genre: HorreurMystèreSuspense